Le rasage est un geste habituel, quotidien, nécessaire pour beaucoup d’entre nous. Alors autant le transformer en un moment agréable et simple, plutôt qu’une corvée couteuse avec une peur crasse de se couper. Je ne suis pas la pour vous expliquer comment utiliser votre mousse à raser Gillette pro-machin avec votre rasoir 5 lames thermo-fusion-3000. Le retour du rasage traditionnel est une réaction à ces mauvaises habitudes transmises par le marketing des grands fabricants de rasoirs qui ont tout intérêt à nous vendre des rasoir hors de prix à racheter toutes les 2 semaines. Ces têtes de rasage, mélange de plastique et d’acier sont le monopole de quelques marques qui détiennent la très large majorité du marché du rasage.

(Ré)apprendre à bien se raser

Apprendre le rasage traditionnel c’est respecter sa peau, son porte monnaie et obtenir un rasage ou une barbe taillée avec précision.

Quels rasoirs éviter:

  • les rasoirs jetables (Bic)
  • Les rasoir à têtes interchangeable (Gillette / Wilkinson)

5 lames ça ne sert a rien et ça irrite la peau. De plus ça coute une fortune et vous finissez par utiliser votre dernier set de lames pendant plusieurs semaines. Vous souhaitez raser votre barbe de 3 jours (semaines ?), bonne chance avec un jetable 🙂 Vous êtes contre le gaspillage et pro-recyclage ? Ces lames sont un amalgame de plastique et d’acier impossible à recycler. Vous souhaitez tailler le contour de votre barbe/bouc/moustache ? Bon courage pour voir ce que vous faites avec un rasoir jetable.

Le rasoir de sureté et le rasoir droit ?

Le rasoir droit ou coupe-chou Le rasoir droit permet de faire des coupes sophistiqués et très nettes. Le CC permet de voir précisément la zone rasé ce qui permet de tailler les contours de la barbe par exemple. Il se compose d’un manche creux et d’une lame qui se déplie. Le rasoir droit se tient sur la soie entre le pouce et l’index (soie = zone qui va de la lame au début du manche). Nous ne parlerons pas dans cette article du rasage au coupe-chou en détails, sachez simplement que celui-ci nécessite de l’entretient au niveau de la lame (affilage) et qu’il faut le manier avec un angle de coupe de 30 degrés.

Le rasoir de sureté

SONY DSC

Idéal pour un rasage de près et plus simple à manier qu’un CC. Il utilise une lame de sureté interchangeable et s’ouvre soit par le haut en se dévissant soit via une « ouverture papillon » sur la partie supérieure de la tête. Certains DE (double edge = rasoir de sureté en anglais) sont munis d’un système permettant de régler la dureté de la coupe. Matériel complémentaire :

  • Blaireau de rasage (recommandé)
  • Bol
  • Pierre d’alun et/ou crayon hémostatique
  • Savon de rasage, crème à raser, huile de rasage (choisissez-en un !)
  • Après-rasage (recommandé)
  • Support pour le blaireau afin de maintenir la tête de celui-ci vers le bas

Une partie de ce materiel est optionnel, c’est un plus en terme de confort et les différents éléments d’un set de rasage parfait s’acquièrent souvent avec le temps. Le plus important reste le choix d’un bon savon de rasage, ou d’une crème à raser pour les plus sensible.

Avant le rasage

  • Toujours avoir la peau humide et chaude afin d’assouplir le poil
  • Se raser avant le petit-dej, la mastication apporte un afflux sanguin qui sensibilise les nerfs de la joue
  • Une bonne lame, bien affuté et affilé si vous utilisez un coupe-chou

C’est l’étape la plus importante, une bonne préparation est souvent synonyme d’un rasage réussit.

Le rasage (enfin !)

Le poil est plus souple le matin après une douche chaude qui ouvre les pores de la peau, rasez vous donc juste en sortant de votre léthargie matinale, vous réduirez l’usure des lames et vos risques d’irritations au passage. Préparation de la mousse :

  1. À l’aide de votre blaireau bien humidifié et d’un bol dans lequel se trouve votre savon de rasage préféré
  2. Ajoutez un peu d’eau et tournez dans un sens puis dans l’autre sans appuyer comme une brute.
  3. Au besoin rajoutez un peu d’eau, votre mousse doit avoir de la consistence sans être sèche, une bonne mousse se rapproche plus de la texture crème que de celle d’un savon bien moussant.
  4. À l’aide du blaireau appliquez la mousse sur votre peau
  5. Tip : saisissez la base du poil du blaireau entre votre pouce et l’index, le manche du blaireau se situe dans le creux de votre paume

Passage de la lame : Oubliez tout ce que vous avez hérité du rasage version tata gillette. Commencez toujours par raser dans le sens du poil, un seul passage à vitesse constante et calme. Inclinez votre lame à 30 degrés afin qu’elle glisse sur votre peau. Il ne faut surtout pas qu’elle soit perpendiculaire à la peau. Les rasoirs de sureté (DE) sont lourd, ce sont de belles pièces de métal faites pour durer. Grâce à son poids le rasoir fait le travail à votre place, accompagnez-le simplement le long de votre joue, il se charge du reste. Il ne faut donc surtout pas appuyer au risque d’irriter la peau. Votre premier passage doit se fairedans le sens du poil, vous pouvez ensuite passer en travers puis à contre-sens. Nous recommandons de limiter le nombre de passages et donc les irritations. Lorsque vous aurez plus d’expérience vous pourrez rajouter un ou plusieurs passages, à contre-sens.

Après le Rasage

Après rasage à la caféine

Étape la plus agréable car elle apaise la peau après le passage de la lame. Si votre peau est vraiment sensible,  choisissez un après-rasage sans alcool. Vous pouvez aussi passer de la pierre d’alun avec un peu d’eau chaude. Celle-ci permet de cicatriser les micros coupures.

Problèmes de coupure ou d’irritations, comment y remédier ?

Lors des premiers rasage, vous vous couperez. Ces coupures sont très légères, vous ne les ressentirez pas et elles s’arrêterons de saigner plutôt rapidement. Après quelques jours de pratique vous devriez normalement ne plus vous couper ou alors de manière exceptionnelle. Utilisez tout l’arsenal de produits à disposition et suivez cet ordre :

  1. Des huiles de rasage pour bien préparer la peau et le poil. Mettez une goutte dans la main afin de bien enduire votre poil.
  2. Des crèmes de rasage digne de ce nom, pas un truc de supermarché low-cost si possible, utilisez plutôt des crèmes si vous avez la peau sensible par ailleurs.
  3. Le rasage commence toujours dans le sens du poil, et un seul passage sauf gros ratage flagrant. Plusieurs passage c’est le meilleur moyen d’avoir de l’acné d’ado le lendemain. Et entretenez vos lames comme expliqué en détail un peu plus loin.
  4. Procédez avec délicatesse, vous diminuez le risque de coupures
  5. L’après-rasage après vous être rincé à l’eau, c’est une nécessité. Il bouchera les micro-coupures, ajoutera de la résistance à votre peau, tout en l’hydratant.
  6. En cas de coupure même petite, vous pouvez utiliser un crayon hémostatique ou de la pierre d’alun

Petit guide d’entretient des lames

Ne laissez jamais votre rasoir a côté de la vapeur de votre baignoire ou autre robinet, histoire d’éviter de les oxyder. Dans la même veine, n’hésitez pas à utiliser une eau non calcaire si possible. Une lame s’usera moins rapidement si elle fait moins de passages, vérifiez l’orientation des poils de votre barbe, c’est-à-dire le sens dans lequel pousse vos poils et tenez-en compte en n’effectuant qu’un passage et de vitesse constante sur une longue surface. Deux passages, c’est déjà une limite à ne pas dépasser, plus c’est l’assurance d’avoir au moins une irritation et pourquoi pas des boutons sinon ça n’est pas drôle. Nettoyez vos lames à l’eau bouillante puis avec de l’alcool modifié si possible. Laissez sécher tranquillement, la serviette va plus abîmer les lames qu’autre chose. Si vous suivez le petit modus operandi ci-dessus, vous pourrez garder vos lames plus longtemps, ensuite ça dépend de la fréquence du rasage. Des lames bien entretenues c’est aussi l’assurance d’éviter les problèmes de peau.

Les crèmes de rasage

Avec le savon de rasage c’est le top pour préparer la peau. Certaines de ces crèmes sont enrichies avec des huiles essentielles pour mieux protéger la peau et prévenir les irritations. Nos marques :

L’huile de rasage

Qu’est ce qu’une huile de rasage ? C’est une huile qui permet de protéger votre peau lors du passage de la lame, d’une certaine manière elle peut remplacer votre crème de rasage. La sensation de glisse est particulièrement agréable. Avantages et inconvénients : Elle a pour avantage d’être translucide et vous permet donc de voir précisément la partie rasée, ce qui est très pratique pour effectuer les contours de la barbe. l’huile protège très bien la peau et la glisse de la lame est optimale. Son inconvénient c’est l’aspect gras qu’elle laisse sur les mains, qu’il faut bien nettoyer avant d’utiliser votre rasoir. Une autre solution est de l’incorporé dans votre préparation de la mousse de rasage pour rendre celle-ci plus dense et hydratante sur le long terme.

Le savon de rasage

Le must have du rasage, parfait pour préparer une belle mousse à l’aide d’un blaireau. L’idéal est de conserver celui-ci dans un bol et de vider l’eau à la fin de chaque utilisation pour le maintenir au sec le reste du temps. Vous pouvez rajouter de l’huile de rasage lors de la préparation de la mousse, celle ci sèchera moins vite et vous bénéficierez des bienfaits des huiles essentielles/végétales.

Les différents types de rasoir de sureté

Ouverture papillon, ouverture classique, avec ou sans peigne… Le DE se décline en plusieurs options, pour débuter nous conseillons un modèle simple avec ouverture classique : la partie supérieur du rasoir se dévisse, il ne vous reste plus qu’a positionner la lame et revisser la tête du rasoir. L’ouverture papillon à pour avantage d’être plus pratique et rapide dans le changement de la lame. Certains DE disposent d’un réglage permettant de controller la partie de la lame exposée et donc la dureté de la lame.

Coupe chou ou shavette ?

La shavette, outil des barbiers, est en fait un coupe-chou à lames interchangeables. Très pratique pour des raisons d’hygiène cette lame est changé à chaque nouveau client qui s’installe sur le fauteuil. Le barbier retire devant vos yeux la lame du client précédent. Le CC est plus personnel, il est composé d’une lame  qu’il faut entretenir et d’un manche.

La glycérine

Elle peut être ajouté à votre savon de rasage si celui ci n’en contient pas assez. Nous vous conseillons d’utiliser des savons saponifiés à froid, ce procédé de fabrication permet d’obtenir un produit riche en glycerine, vous n’aurez donc pas à en rajouter.

Lexique

CC : Coupe-chou aussi appelé rasoir droit ou sabre DE : Double Edge, rasoir de sureté

Liens utiles :

Laboratorie Osma Barbe n Blues Barbe Chic Coupe-chou club